Pont de Colagne   Eglise Saint-Romain   Chapelle Saint-Jean   Fresques du Sacré-Cœur    Retour à places, sites et monuments
Marie Gervais
Les dolmens, ces pierres géantes ou mégalithes, dont quatre délimitent au sol une sorte de coffre et la cinquième, horizontale, sert de couverture, ne sont pas des autels où les druides célébraient des sacrifices sanglants, mais des chambres funéraires, des sculptures collectives ou individuelles.
La Lozère est très riche en dolmens. En 1905, Mortillet en dénombrait 213, la plupart sur les Causses. En 1954, le répertoire édifié par André Sautou en mentionnera 248.
Mais le plus beau de nos dolmens, pour l'esthétique, et certainement le mieux conservé, est celui de Chirac, accroché aux pentes de la Fare et qui porte le nom de "Chazelle Notre-Dame", peut-être à cause de sa forme de maisonnette. Orienté Ouest-Est, il présente une table ovale de 12 m de circonférence : c'est un énorme bloc de calcaire d'environ 7 tonnes, de 3,90 m de longueur, 3,10 m de largeur et une épaisseur variant de 0,30 à 0,60 m.
Les pierres latérales délimitent la chambre (hauteur 1,50 m, longueur 3,10 m, largeur comprise entre 1,20 m et 1,50 m). Ce joyau unique de la préhistoire, naguère solitaire au milieu des champs, s'est trouvé brusquement projeté en plein XXIe siècle avec l'extension de l'agglomération.
A deux pas de Chirac, au dolmen de la Fare,
En dessous du volcan qui domine le bois,
Se dresse devant toi, passant, sans crier gare,
L'édifice muet du vestige gaulois,..........
Le mieux conservé des dolmens de Lozère
Le dolmen de la Fare